Des tests rapides pour la COVID-19 au lieu de la quarantaine obligatoire ?

Ce n’est pas encore l’abolition de la quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs qui entrent au Canada, mais une petite lueur qui pointe ses rayons au bout du tunnel pour tous ceux qui ont les ailes coupées par cette mesure mise en place par le gouvernement du Canada afin d’enrayer la propagation de la COVID-19. L’Alberta va en effet mettre en place un programme de tests rapides pour la COVID-19 en vue de remplacer la quarantaine obligatoire de 14 jours à l’entrée au Canada.

En effet, un programme pilote conjoint du gouvernement de l’Alberta et du gouvernement du Canada – le premier du genre au pays – permettra de tester en toute sécurité cette alternative à l’exigence actuelle de quarantaine de 14 jours pour les voyageurs internationaux tout en continuant à protéger les Canadiens contre la COVID-19.

Jusqu’à nouvel avis du gouvernement fédéral, les voyageurs qui rentrent au Canada continuent d’être légalement tenus de se mettre en quarantaine pendant 14 jours après leur entrée dans le pays.

Le nouveau projet pilote annoncé le 22 octobre étudiera la possibilité d’utiliser un programme rigoureux de tests et de surveillance comme stratégie pour réduire la période de quarantaine obligatoire, tout en assurant la sécurité des Canadiens.

À partir du 2 novembre, le test rapide pour la COVID-19 sera proposé dans un premier temps à deux points d’entrée au Canada : le poste frontalier terrestre de Coutts et l’aéroport international de Calgary en Alberta.

Les voyageurs qui participent à ce programme subiront un test COVID-19 à leur entrée au Canada avant de passer à la quarantaine obligatoire.

Une fois que le test est négatif, ils seront autorisés à quitter leur lieu de quarantaine à condition qu’ils s’engagent à passer un deuxième test le sixième ou le septième jour après leur arrivée, dans une pharmacie de quartier participant au programme pilote.

Les participants seront étroitement surveillés par des contrôles quotidiens des symptômes. Ils seront également tenus de suivre des mesures de santé préventives renforcées, comme le port de masques dans les lieux publics et le fait d’éviter de visiter les groupes à haut risque.

Si les tests rapides pour la COVID-19 s’avèrent concluants, il y a donc fort à penser que la procédure soit étendue à d’autres aéroports majeurs au Canada comme Montréal, par exemple.

Vous le sentez l’air marin qui se rapproche petit à petit de vos narines masquées?

Hôtels

Voici le Now Jade Riviera Cancun