“Les cas COVID-19 liés aux voyages internationaux ne représentent actuellement que 1,8 % de l’ensemble des cas au Canada” : Bill Blair

« 1,8 % de tous les cas de COVID-19 au Canada sont liés à des voyages internationaux. Cela signifie que 98,2 % des transmissions de la COVID-19 sont le résultat de transmissions communautaires, et non de voyages internationaux ».

Cette affirmation ne sort pas de la bouche d’un conseiller en voyages, d’un dirigeant d’une compagnie aérienne ou d’un représentant d’un média grand public posté à l’aéroport de Montréal ou de Québec pour faire des entrevues de voyageurs.

Cette statistique a été dévoilée, hier (22 décembre), par le Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada, l’honorable Bill Blair.

Ainsi, Bill Blair a démenti les récentes critiques selon lesquelles les contrôles aux frontières du Canada seraient trop souples. S’adressant aux journalistes, le ministre Blair a défendu l’approche du Canada pour sécuriser ses frontières contre COVID-19.

“Les contrôles frontaliers du Canada – et l’obligation de quarantaine de 14 jours pour les voyageurs à leur retour – sont parmi les plus stricts au monde”, a déclaré le ministre de la Sécurité publique aux journalistes.

“Au cours des derniers jours, nous avons entendu un certain nombre de commentaires qui, franchement, sont une regrettable déformation de ce qui se passe réellement à nos frontières”, a déclaré M. Blair.

“Les cas COVID-19 liés aux voyages internationaux ne représentent actuellement que 1,8 % de l’ensemble des cas au Canada. Cela signifie que 98,2 % des transmissions de la COVID-19 sont le résultat de transmissions communautaires, et non de voyages internationaux”, a-t-il poursuivi.

L’administrateur en chef adjoint de la santé publique du Canada, le Dr Howard Njoo, a ajouté que si Ottawa évalue de manière continue son approche à la frontière, sa principale préoccupation est la transmission à l’intérieur du Canada.

“Ce que nous constatons maintenant, c’est que le plus gros problème au Canada est la transmission communautaire à l’intérieur du pays, ce n’est pas vraiment l’importation de cas”, a déclaré M. Njoo aux journalistes.